Théodoric ou Thiérry Ier (984 – 1024)

 

 

D’après la monographie « Recherches sur les monnaies des comtes et ducs de Bar »
de Louis Félicien Joseph Caignart de Saulcy – Publication 1843

Ce prince succéda à son père. Mais, pendant les premières années de son règne, il eut à résister aux exigences de sa mère Béatrix, qui voulait retenir une partie de l’autorité souveraine et qu’il finit par emprisonner pour se débarrasser de ses prétentions.

Vinrent alors les remords, et, pour expier cette brutale conduite envers sa mère, Théodoric fonda, en 992, la collégiale de Saint-Maxe, au château de Bar. Il mourut le 2 janvier 1024, laissant le comté à son fils. 


Archives pour la catégorie Histoire du duché de Bar

Frédéric Ier (959 – 984)

 

 

D’après la monographie « Recherches sur les monnaies des comtes et ducs de Bar »
de Louis Félicien Joseph Caignart de Saulcy – Publication 1843

Frédéric d’Ardennes était fils de Wigeric, comte du palais sous Charles le Simple. Une charte de 943 mentionne comme frères de Frédéric, Adelberon, évêque de Metz, Gozelin, comte dans les Ardennes, Sigefroi et Giselbert.

En 951, Frédéric épousa Béatrix, sœur de Hugues Capet et nièce de l’empereur et de l’archevêque Brunon. En faveur de ce mariage, Otton concéda le comté de Bar à Frédéric, et, un peu plus tard, en 959, il nomma celui-ci duc bénéficiaire de Mosellane.

Ce fut lui qui bâtit le château de Bar, en 964, pour résister aux Champenois qui, suivant la chronique de Saint-Mihiel, faisaient de fréquentes incursions sur les terres du duc. Frédéric mourut en 984. 

 

12345

clomiphenefr |
allopurinolfr |
Parler l'anglais en Martinique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Boite qui Mijote
| NON A LA MONARCHIE AU SENEG...
| Alain Daumer