Le droit de pêche à Moyenmoutier (88)

Pêcheur

 

D’après « Le département des Vosges : statistique historique et administrative »
par Charles Charton et Henri Lepage – Année 1845

Les habitants de Moyenmoutier jouissaient autrefois de droits singuliers.

Quand une femme accouchait d’un enfant provenant d’un mariage légitime, le mari pouvait, seul ou accompagné de son voisin, pêcher pendant trois jours dans le Rabodeau et même vendre du poisson pour subvenir à l’entretien de l’accouchée, mais il était obligé, préalablement, d’aller l’offrir au couvent où on le lui payait au prix fixé en pareille occasion, sinon il était libre de le vendre partout ailleurs.

En outre, il avait le droit de se présenter au couvent pour recevoir un pain de trois livres et un pot de vin.


Archive pour 22 mai, 2011

Le droit de pêche à Moyenmoutier (88)

Pêcheur

 

D’après « Le département des Vosges : statistique historique et administrative »
par Charles Charton et Henri Lepage – Année 1845

Les habitants de Moyenmoutier jouissaient autrefois de droits singuliers.

Quand une femme accouchait d’un enfant provenant d’un mariage légitime, le mari pouvait, seul ou accompagné de son voisin, pêcher pendant trois jours dans le Rabodeau et même vendre du poisson pour subvenir à l’entretien de l’accouchée, mais il était obligé, préalablement, d’aller l’offrir au couvent où on le lui payait au prix fixé en pareille occasion, sinon il était libre de le vendre partout ailleurs.

En outre, il avait le droit de se présenter au couvent pour recevoir un pain de trois livres et un pot de vin.

clomiphenefr |
allopurinolfr |
Parler l'anglais en Martinique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Boite qui Mijote
| NON A LA MONARCHIE AU SENEG...
| Alain Daumer