La danse du baccon

Lard

 

D’après un article paru dans « Le Pays Lorrain » – Année 1909

Le 2 mai de chaque année, on avait coutume, autrefois, à Metz de « courir le baccon » (lard, en patois messin).

Ce jeu populaire consistait à couper une corde, à laquelle était attaché un quartier de lard. Cette corde pendait le long de la porte de l’abbaye de Saint-Clément, dite la porte au baccon de Saint-Clément. Quand un amateur s’avançait, la corde était brusquement tirée au moment où il frappait, et il ne recueillait que des huées.

C’était le bourreau de la ville qui avait la charge de « faire danser le Baccon » et Dieu sait s’il mettait de la malice à tenir la dragée haute à tous venants.

En 1552, maître Didier, juché au-dessus de la porte, s’acquittait de son office avec tant de zèle qu’il se laissa choir et fut tué. Ce fut une grande-joie pour une malheureuse jeune fille qui essayait à ce moment de couper la corde, mais bien plus grande encore pour une certaine partie de la populace, puisque sans bourreau, il n’y avait pas d’exécutions possibles. Mais de suite, il se présenta un candidat qui fut agréé.

 


Autres articles

Répondre

clomiphenefr |
allopurinolfr |
Parler l'anglais en Martinique |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | La Boite qui Mijote
| NON A LA MONARCHIE AU SENEG...
| Alain Daumer