Les « têtes de veaux » de Rambervillers

Blason RambervillersMédaille intronisation tête de veau Rambervillers

 

D’après un article d’Alban Fournier
paru dans le « Journal de la Société d’archéologie et du Comité du Musée lorrain » en 1882

Pourquoi raille t-on les habitants de Rambervillers ?

Il est bien peu de régions en France qui n’aient une petite ville, un village, devenus l’objet des railleries du voisinage, soit que le nom de la localité, le caractère des habitants ou bien un fait historique aient suffi à jeter du ridicule sur cette population.

Longtemps, Rambervillers a exercé l’esprit gouailleur des Vosgiens. Il n’est pas de plaisanteries que l’on ait faites sur les habitudes, le caractère des habitants. Leurs monuments publics eux-mêmes, n’ont pas échappé à cet esprit de raillerie.

Les habitants de Rambervillers aiment les promenades dans la forêt. Ils aiment surtout à y goûter, à y « fristiquer » comme ils disent.

Un jour, raconte la légende, un certain nombre de bourgeois organisèrent un « fristique ». Chacun devait apporter un plat de sa façon. Le jour indiqué, tous furent exacts au rendez-vous. On se prépare à manger, et chacun de déballer son mets pour en faire la surprise à ses compagnons …

La surprise, en effet, fut complète : ils étaient dix, et il y avait dix têtes de veaux, autant que de convives !

Depuis ce jour, les habitants de Rambervillers ont hérité du surnom burlesque de « Têtes de veaux ».

Une confrérie gastronomique a d’ailleurs été créée en 1968 à Rambervillers, afin de célébrer les qualités gastronomiques de cette fameuse tête de veau.

Il s’agit de la « Confrérie des gaubregueux gousteurs de teste de veau », qui organise la foire aux têtes de veaux, bien connue en Lorraine. Le chapitre se déroule tous les ans, quinze jours avant Pâques.

Et les Rambuvetais en sont fiers de leurs têtes de veau ! La preuve, ici .


Archive pour 6 avril, 2011

Les « têtes de veaux » de Rambervillers

Blason RambervillersMédaille intronisation tête de veau Rambervillers

 

D’après un article d’Alban Fournier
paru dans le « Journal de la Société d’archéologie et du Comité du Musée lorrain » en 1882

Pourquoi raille t-on les habitants de Rambervillers ?

Il est bien peu de régions en France qui n’aient une petite ville, un village, devenus l’objet des railleries du voisinage, soit que le nom de la localité, le caractère des habitants ou bien un fait historique aient suffi à jeter du ridicule sur cette population.

Longtemps, Rambervillers a exercé l’esprit gouailleur des Vosgiens. Il n’est pas de plaisanteries que l’on ait faites sur les habitudes, le caractère des habitants. Leurs monuments publics eux-mêmes, n’ont pas échappé à cet esprit de raillerie.

Les habitants de Rambervillers aiment les promenades dans la forêt. Ils aiment surtout à y goûter, à y « fristiquer » comme ils disent.

Un jour, raconte la légende, un certain nombre de bourgeois organisèrent un « fristique ». Chacun devait apporter un plat de sa façon. Le jour indiqué, tous furent exacts au rendez-vous. On se prépare à manger, et chacun de déballer son mets pour en faire la surprise à ses compagnons …

La surprise, en effet, fut complète : ils étaient dix, et il y avait dix têtes de veaux, autant que de convives !

Depuis ce jour, les habitants de Rambervillers ont hérité du surnom burlesque de « Têtes de veaux ».

Une confrérie gastronomique a d’ailleurs été créée en 1968 à Rambervillers, afin de célébrer les qualités gastronomiques de cette fameuse tête de veau.

Il s’agit de la « Confrérie des gaubregueux gousteurs de teste de veau », qui organise la foire aux têtes de veaux, bien connue en Lorraine. Le chapitre se déroule tous les ans, quinze jours avant Pâques.

Et les Rambuvetais en sont fiers de leurs têtes de veau ! La preuve, ici .

clomiphenefr |
allopurinolfr |
Parler l'anglais en Martinique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Boite qui Mijote
| NON A LA MONARCHIE AU SENEG...
| Alain Daumer