L’industrie et les arts en Lorraine

Blason de la Lorraine

Le savoir-faire de la Lorraine d’hier et d’aujourd’hui

« L’industrie est très variée dans la partie de la France que nous habitons. Nous possédons des usines et des manufactures de tout genre.

Ainsi, on fabrique :
-
les toiles de coton, les toiles imprimées dans les Vosges,
-
les toiles communes de chanvre et de lin dans la Meurthe,
-
la dentelle à Saint-Mihiel et Mirecourt,
-
le cuir à Metz, Nancy, Sierck, Blâmont et Lorquin,
-
les glaces à Saint-Quirin et Cirey,
- le cristal à Baccarat et Saint-Louis,
-
la faïence à Lunéville et Longwy-Bas,
-
la porcelaine à Niderville et Sarreguemines,
-
le velours à Metz,
-
les objets en fer, en fonte, en fer blanc, à Hayange, Moyeuvre, Framont, etc.
-
le papier à Abrescheviller, Cirey, Champigneulles, Docelle et Ars,
-
le papier peint à Nancy et Metz,
-
le drap à Nancy, Metz, Moutier près Briey, etc.

A Sarreguemines, on fait de jolies tabatières, à Mirecourt, des instruments de musique. On recherche les chandelles de Nancy, la flanelle et le molleton de Metz. On fond des caractères d’imprimerie à Nancy. Il y a beaucoup de lithographies à Metz et à Nancy. On fait à Phalsbourg de l’excellente eau de noyau, et de l’eau-de-vie de cerises et de coetches dans plusieurs parties des Vosges.Les broderies de la Moselle et de la Meurthe occupent plus de cent mille ouvrières ».

Vous n’avez pas la berlue, et je n’ai pas non plus perdu l’esprit en insérant ces quelques phrases dans cet article.

Il s’agit d’un extrait de « L’éducation lorraine élémentaire » de 1835, où chaque instituteur lisait ou faisait lire à ses élèves, ce texte concernant l’industrie en Lorraine.

Quand on voit ce qui s’y fabriquait au XIXe siècle, et ce qui subsiste aujourd’hui, on a envie de pleurer.

Seul un musée retrace parfois l’histoire de l’activité d’autrefois. Dans d’autres localités, rien ne rappelle les anciennes industries.

Alors, profitons-en pour découvrir ou redécouvrir, que nos ancêtres lorrains avaient du courage, de la volonté, et de l’or dans les mains. Nous voyagerons ainsi à travers l’industrie lorraine d’hier et celle d’aujourd’hui.

Le savoir-faire lorrain existe encore au XXIe siècle, alors pourquoi ne pas le mettre à l’honneur ? Si je vous dis « Cristal », « Imagerie », un nom de ville vous vient-il à l’esprit ? Sans doute, mais il y en a bien d’autres…

 


Autres articles

Répondre

clomiphenefr |
allopurinolfr |
Parler l'anglais en Martinique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Boite qui Mijote
| NON A LA MONARCHIE AU SENEG...
| Alain Daumer