Thibaut II (1240 – 1297)

 

 

D’après la monographie « Recherches sur les monnaies des comtes et ducs de Bar »
de Louis Félicien Joseph Caignart de Saulcy – Publication 1843

En 1253, ce prince, s’étant déclaré pour la comtesse Marguerite et son fils Gui de Dampierre, contre Guillaume II, comte de Hollande, vint se ranger sous leur drapeau. Il combattit pour eux à la bataille de West-Kapelle où il perdit un œil, et fut fait prisonnier.

En 1265, il se brouilla avec son beau-frère, Henri, comte de Luxembourg, et la guerre dura pendant trois années consécutives. Le roi Louis IX parvint à les réconcilier en 1268.

En 1273, Thibaut II se ligua avec le duc de Lorraine, Ferri III, contre Laurent, évêque de Metz, que les confédérés firent prisonnier près de Marsal. L’année suivante, le pape Grégoire X, venu au concile de Lyon, fit cesser ce démêlé.

En 1292, Thibaut acquit Longwy de Ferri III. Il mourut en 1296 ou 1297.

Il fut marié deux fois :
- avec Jeanne de Flandre, fille de Marguerite et de Guillaume de Dampierre
- avec Jeanne de Toci, dont il eut le fils qui lui succéda.

Ce fut Thibaut II qui commença la ville neuve de Pont-à-Mousson, placée sur la rive gauche de la Moselle, et qui, en 1260, fonda dans cette ville la collégiale de Sainte-Croix.

 

clomiphenefr |
allopurinolfr |
Parler l'anglais en Martinique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Boite qui Mijote
| NON A LA MONARCHIE AU SENEG...
| Alain Daumer