Henri Ier (1170 – 1191) puis Thibaut Ier (1191 – 1214)

 

D’après la monographie « Recherches sur les monnaies des comtes et ducs de Bar »
de Louis Félicien Joseph Caignart de Saulcy – Publication 1843

Henri Ier (1170 – 1191)

Ce prince était en bas âge lorsqu’en 1170, il hérita du comté de Bar, sous la tutelle de sa mère, Agnès de Champagne. L’évêque de Verdun lui ayant retiré l’administration du comté de Verdun, sa mère le poussa à recourir aux armes pour soutenir ses prétentions.

Le jeune prince obéit, et fut aussitôt excommunié. Sa réconciliation avec le prélat n’eut lieu qu’en 1179.

Six ans plus tard, Henri partit pour la terre sainte avec le roi Philippe-Auguste, et, en 1191, il mourut au siége d’Acre, ne laissant d’autre héritier de ses États que son frère puîné.

Thibaut Ier (1191 – 1214)

En 1190, Thibaut, déjà veuf de deux femmes, épousa Ermentrude, fille de Henri l’Aveugle, comte de Namur et de Luxembourg. Cette princesse était alors âgée de sept ou huit ans seulement.

En contractant cette alliance, Henri l’Aveugle, n’avait d’autre but, que de se ménager un puissant appui contre les prétentions que le comte de Hainaut élevait sur les deux comtés de Namur et de Luxembourg.

Thibaut déclara donc la guerre à l’agresseur de son beau-père, et se fit battre, le 1er août 1194, à Neuville, près Namur. Le 29 juillet 1199, la paix fut conclue entre les parties belligérantes.

En 1207, le duc de Lorraine Henri II, déclara la guerre au comte de Bar, qui, après des chances diverses, réussit à le faire prisonnier, le 3 février 1208. La captivité du duc dura sept mois, et il ne put recouvrer sa liberté qu’en se laissant imposer des conditions fort dures.

En 1211, Thibaut et son fils aîné prirent la croix pour aller combattre les Albigeois.

Trois ans après, le 2 février 1214, il mourut et fut enterré à Saint-Mihiel, à côté de son père.

Nous avons vu que Thibaut Ier fut marié trois fois :
-
avec Lorrette, fille de Louis, comte de Los, dont il eut Agnès, femme du duc de Lorraine, Ferri II
-
avec Isabelle, fille de Gui, comte de Bar-sur-Seine, dont il eut un fils qui lui succéda
-
avec Ermentrude, dont il eut Isabelle, qui devint femme de Waleran de Luxembourg.

En 1197, Thibaut avait fondé la collégiale de Ligny, et, en 1204, il réunissait le Clermontois au Barrois, après avoir pris le château de Clermont. 

 

clomiphenefr |
allopurinolfr |
Parler l'anglais en Martinique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Boite qui Mijote
| NON A LA MONARCHIE AU SENEG...
| Alain Daumer